Mots dits vers

juin 24, 2007

RAMA YADE

Filed under: Poésie — Jean-Pierre Paulhac @ 2:27

LETTRE A RAMA (1)

(Accompagnement : coras, djembés, balafons, chœur féminin d’Afrique)

ramayade2.jpg

Je vous l’avoue Madame nous ne sommes pas
Du même village nés des mêmes aïeux
Oui nos traces sur les pistes perdent leurs pas
Nos savanes ne brûlent pas aux mêmes feux

Mais moi l’ancien griot aux notes de bambou
Je viens vous dire que votre sourire porte
Le fier fardeau que hissent ces femmes debout
Qui n’ont pas d’autre choix que celui d’être fortes

Vous êtes sirène que la télé révère
Fille de ces héroïnes nues de sueur
Qui pilaient le mil arraché à la misère
Qui rythmaient au mortier les chants de leur labeur

Oui Rama vers vous montent les vers lumineux
De cette négritude aux coras nostalgiques
Les micros fêtent d’un tamtam tumultueux
Le retour africain sur le pont médiatique

Porté par la houle de l’actualité
Voici que revient le vieux navire maudit
Et ses cales de cargaisons d’indignité
Victoire sur la mémoire de l’infamie

Mais Rama même les miroirs peuvent mentir
Comme cette eau morte où sommeille le saurien
Les sorciers ne sont sourciers que pour mieux croupir
Des eaux troubles pour les vaudous politiciens

Muse télégénique ne restez pas sage
Comme une image cache texte ou un grigri
Sur mesure pour les marabouts du verbiage
Et leurs slogans faisandés aux relents aigris

Rama mon cœur fourbu de vieux conteur a peur
Que vous ne soyez que le plus bel alibi
L’exotique gazelle escorte des vainqueurs
Papier glacé qu’on exhibe puis qu’on oublie

Oui je vous aime vous Ramatoulaye Yade
Parce que vous voici icone éblouissante
Or moi je suis abattu par la débandade
Dont vous fûtes Madame l’amazone ardente

Mes cordes usées se pincent d’amer dépit
Vénus de l’autre rive ô beauté ennemie
Sur la cendre des terres dévastées d’ici
Repoussera par nos mains un nouveau semis

Une aube renaissante effacera la nuit
Demain les Gaulois dégrisés vous feront choir
Oui Madame notre savane ne verdit
Pas sous le capricieux soleil du même espoir

***

LETTRE A RAMA (2)

image-1.jpg

(accompagnement : kora, djembe et voix africaines)

Madame
Je dois vous l’avouer
Nous ne sommes pas
Du même village
Du même marigot
Et nos traces partent
Vers des savanes
Qui ne brûlent pas
Du même feu

Mais
Ramatoulaye
Ma voix fatiguée
De vieux griot
Veut vous dire
Pourtant
Que vous portez
Par votre sourire
Tant télégénique
La cohorte lente
De ces femmes debout
Qui hissent sur leur tête
La survie des leurs
Qui pilent de leur sueur
La part de mil
Qu’elles arrachent à la misère

Oui Rama
Vers vous monte
L’écho tumultueux
Des vers lumineux
D’une ancienne négritude
Car vous êtes
La statue médiatisée
Que sculptent les tamtams
De l’actualité
Vous ramenez
Sur le pont télévisé
Le bois d’ébène
D’un navire maudit
Qui revient au port
Originel

Mais madame
Le miroir peut mentir
Comme l’eau morte
Où dort le saurien
Les paroles que l’on filme
Sont de vieilles magies
Et les ensorceleurs
Vivent de leurs promesses
Rama ne marchandez pas
Contre une photo bien prise
La mémoire décillée
Des cités dévastées
Ne soyez pas l’image sage
Le masque magique
Le gri-gri grisé
Le cache texte
Des fétiches insidieux
Des marabouts modernes
Et leurs slogans faisandés
L’avenir est un piège à sourire
Et le mentir vrai ne dure
Pas plus qu’une pluie
Avant que ne vienne l’hivernage

Oui Rama
Je ne suis qu’un conteur
Inconnu
Au cœur compliqué
Amoureux de ce que vous êtes
Défait par ce que vous êtes
Et mes remords ne sèment
Que des regrets
Qui poussent
Sur de la mauvaise brousse
Je chante pour les perdants
Et vous
Vous illuminez nos vainqueurs
Mes cordes pincées
Grimacent leur dépit
Pendant que vous êtes
L’impensable horizon
Des Gaulois hypnotisés

Mais Rama
Sirène de l’autre rive
O beauté ennemie
Ecoute ma corde usée
De vieux griot vaincu :
Les promesses laissent
Un goût de cendre
Sur les blessures déçues
Des serments trahis

Or nous guetterons
Patients pisteurs
L’aube inévitable
Et son petit matin neuf
Car
Madame
Nos savanes
Qui divergent
Ne verdissent pas
Du même espoir

8673.jpg

***

Publicités

2 commentaires »

  1. vous etes au courant qu’elle est de droite au faite?

    Commentaire par manu — mars 27, 2008 @ 9:16 | Réponse

  2. This site definitely has all the information I wanted about this subject and didn’t know who to ask.

    Commentaire par Dania Jessica — janvier 29, 2013 @ 12:07 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :