Mots dits vers

novembre 20, 2010

LETTRE A RAMA N°3

Filed under: Poésie — Jean-Pierre Paulhac @ 4:43

Madame
Vous voici donc exclue
Déchue sur la touche
Sans portefeuille
Comme d’autres
Sont sans papiers
Vous
Qu’ils ont portée
En exergue
Exhibée au plus haut du pinacle
Du papier glacé
Des spots des projos
D’une renommée
Toute faite
Au bon plaisir princier
D’un néo monarque
Faiseur maniaque
De bios médiatiques

Madame
Vous voici donc
Redevenue
Tel un vulgaire
Mamadou de nos caniveaux
Tel un pauvre
Abdoulaye ancien combattant
Tirailleurs d’hier
Ou bien de notre présent
Mais nés du même mépris
Vous qui fûtes
Intronisée reine
D’intelligence de beauté
Au-delà des normes
Blanchie de notoriété
Parmi les ors des palais
Vous voici
Redescendue négresse
Bavarde bravache
A qui l’on se doit
De proposer ou le bâillon
Ou le charter

Madame
Voici pour vous le temps venu
De reprendre
Le vrai fil de votre destin
Fille des héros du fleuve
Du sable et du soleil
Revendiquant l’histoire
Et l’avenir
Au bout d’une mémoire
Pleine d’un espoir vivace
Vers un demain à croire
Madame enfin
Voici le temps venu
De redevenir
Vous-même

Publicités

Un commentaire »

  1. There is definately a lot to find out about this issue. I love all the points you made.

    Commentaire par Lashunda Liew — janvier 29, 2013 @ 8:22 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :