Mots dits vers

novembre 4, 2012

LE TATA SENEGALAIS DE CHASSELAY

Filed under: Poésie — Jean-Pierre Paulhac @ 2:59

Au cœur de la campagne lyonnaise
A quelques collines du Beaujolais
S’érige « incongru »
Un monument de couleur ocre
Un « Tata » sénégalais
Tombeau de 198 tirailleurs
Exécutés par barbarie
Sans autre raison que l’horreur
Du racisme revendiqué
Le 18 juin 1940

Parfois inconnus
Presque toujours oubliés
Honneur ignoré
Au tricolore sombre
Et sanglant

Purs héros du désespoir
Alors que la honte blanche
Se rendait sans coup férir
Sous le lâche recours
D’un vieux maréchal de retour

Vous
Venus de nulle part
Si loin de vos savanes sèches
De vos horizons brûlés
De vos sourires de danse
Parce que
Colonisés
Vous
Dans la débâcle livide
Vous
Noirs et inconnus
Mais portant sur vos épaules
Le faix de la fierté d’autrui
Vous êtes restés
Debout
Jusqu’à la mort

Campagne de France
Te voici donc repos de ces braves
Venus d’ailleurs
Oubliés du soleil
Exécutés
Par la barbarie blanche
Mais pourtant
Seuls restes d’humanité
Parmi la honte de la déroute

Savez-vous
Que l’on renie vos fils
Pour des papiers qu’ils n’ont pas ?

Publicités

Un commentaire »

  1. bookmarked!!, I like your web site!

    Commentaire par Sharee Schnack — janvier 29, 2013 @ 8:51 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :