Mots dits vers

janvier 11, 2015

MON PAYS DEBOUT

Filed under: Poésie — Jean-Pierre Paulhac @ 9:31

11 janvier 2015

image

Le raffut fou des fusils aveugles
Avec le deuil comme unique désir
Et l’absurde linceul du silence
Sur les pensées éteintes

Les délires d’une bêtise lâche
Qui ne sait que balbutier
Des rafales de mots morts
Sur les livres brûlés

L’immense aveu du rien
Quand on ne sait que biffer
En guise de parole sainte
Et d’un fusil barrer l’avenir

A toute cette fureur de folie
Qui veut en vrac semer le sang
Comme unique précepte
Comme seule prière

A tout cela aujourd’hui
Mon pays a dit non
Et s’est mis debout
Toute peine ravalée

Dans les dessins mouvants de la foule
Des sourires tristes d’irrévérence
Des coeurs métis qui applaudissent
Des pas divers qui ensemble avancent

Mon pays debout
Mon pays qui dit non
Aux barbares du suicide
Pour qu’en rires germe la vie

Mon pays debout
Dans sa si belle fierté d’hier
Revenue aujourd’hui en foule
Réveiller le chant d’un verbe ancien

Ses drapeaux meurtris
Ses hymnes d’amour à la volée
Et des idées insensées qui érigent
Une statue vive à la liberté

Mon pays debout
Fidèle enfin à ce qu’il est
Fidèle à son seul vrai destin
D’être plus grand que lui

 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :