Mots dits vers

LA STATUE DE JEANNE (Eté 2003)

Poème publié dans le N°125 de la revue FLORILEGE éditée par l’association « Les poètes de l’amitié », décembre 2006.

« La revue trimestrielle FLORILEGE ( décembre 2006 : numéro 125) vous attend
avec des poèmes, des nouvelles et des chroniques, auxquels s’ajoute en supplément
« tête-bêche » la publication d’un hommage insolite – mais néanmoins aussi sincère que
désabusé – à Jeanne d’Arc par Jean-Pierre Paulhac. »

FLORILEGE, 66 pages (format 21×21, abondamment illustré, notamment par Yannick Decoster)
le numéro disponible auprès de Les Poètes de l’Amitié, B.P. 65 – 21021 Dijon Cedex,
8 Euros port compris –
L’abonnement découverte (4 numéros) : 20 Euros.

images.jpg

Vous êtes là
Figée dans votre fonte
Statufié pour l’éternité
Armure définitive
De votre épopée
De foi de fer de feu
Et sur votre épée
Se perchent
Pigeons et colombes

Et moi je suis là
Devant vous
Amer trouvère
Mon verre en berne
Allant rêvant
Au vent mouvant
Des lèvres closes
Des rêves ouverts
De bières en vers
Et me demandant pourquoi
Madame
Je ne vous aime point

J’ai pourtant
Frotté ma vieille peau
Sur tant de fantasmes
Débordé si souvent
De la ligne sûre
Pour une offrande de seins
Une ligne de reins
Pour l’étreinte interdite
Bafouant de sueur
Une morale ravalée

Or
Vous madame
Vous n’entrez pas
Dans l’obscur Panthéon
Des déesses passées
Dont les tombes hantent
Mon lit désert
Oserais-je
Vous parler de Louise
La lyonnaise
Que vous n’avez pas connue
Et que même
L’éternité promise
Ne vous fera jamais
Rencontrer
Elle au corps de sonnets
Aux soupirs de rimes
Aux parfums aimants
Qui pleurent de jouissance
Vous cernée de maille
De la laine à la cotte
Vous n’avez vécu
Que de l’oriflamme
A la flamme
Et votre vie ne fut
Qu’une parenthèse
Entre deux morts
De l’histoire
A la légende
De l’appel des songes
Au bûcher de l’évêque
Même foi
Même brûlure
Fagot de mots menteurs
Poussière opaque
Des apostats mitrés
Et la fumée n’est fameuse
Que sur les remords
Chrétiens

Vous ne fûtes
Madame
Qu’une controverse
Biblique
Pour tortionnaires érudits
Trempant dans l’eau bénite
Les tourments des questions
Bénissant de sang
Le martyre innocent
De l’hérétique proclamée
Que seules les caresses sûres
Des flammes pures doivent
Libérer du mal
Madame
Votre cri d’effroi
Sur le bûcher
Fait pitié
Car vous aviez foi
Que la douleur vous serait
Epargnée
Las Jeanne las
Les voix mentent
Comme les curés
Et qui sait si
A bout de torture
S’envola en torche
Ce qui vous avait porté
En drapeau ?

Pardon Madame
Pour ces mots iconoclastes
Mais vous êtes image
Sage pour les autels
Car
Ceux qui vous ont
Attachée au bois
Vous ont scellée en pierre
Et ainsi vouent leur vie
A votre mort
Qu’ils ont pourtant prononcée
Pardon
O pardon pour ceux
Qui se repaissent tant
De la fin d’autrui
Qu’ils en ont fait
Une liturgie
Et je pense à votre cri
Et je vois vos larmes
Et en cet instant
-En ce seul instant-
Je vous aime
Madame
Prise au piège
Des pervers désarrois
Des revers du droit
De l’envers des rois
Victime des guerres d’autrui
Dont vous fûtes
Pourtant
Vous Jeanne
Le pieux boutefeu
Patriote épique
Pour d’autres charniers
« Boucheries héroïques »
Bien plus modernes
Bien plus voraces

Et je vois votre épée
Qui se tend
Perchoir terni
Dans des roucoulements
De fientes d’oiseaux
Oserais-je
Madame
Boire à votre statue ?

Pardon de ne point vous aimer
Madame
Sans doute à cause de cette ville
-Centre mou boucle ronde
D’une ceinture coite-
Qui vous fête tant
En défilant
Autour de votre mémoire
En mêlant au monde ancien
Les tenants uniformisés
D’un cauchemar rétro
Au garde à vous
Ou à genoux
Ce qui revient au même
Si l’on vous suit
Sainte guerrière
A l’épée goupillon
Changeant les chairs en charpie
Pour les noces bénies
De la mort promise
Et de l’utopie sanctifiée

Madame
Les soutanes vous aiment trop
Pour que je frissonne
Sur l’aube lumineuse de vos matins belliqueux
O madame
Comment pouvez-vous vous pâmer ainsi
Des murmures des prêtres ?
Ce sont leurs versets
Maudits
Qui ont fait de vous
Juste une trace de suie
Une éparse poussière
Qu’un souffle disperse
Sur une Seine vaine
Vers l’océan amer
O madame
Les enfants de ce Jésus
– Celui que vous appelâtes
Six fois
Sous la lancinante souillure
De l’infamie vive –
Ceux-là donc
Géniture pourtant pieuse
Ont brûlé dans de pressantes prières
Ce qu’aujourd’hui
Ils adorent et vénèrent
Piéta reconstruite
Dans une posture de marbre
O madame
Leurs églises sont remplies
De vous
Et ils vous ont
Flambé de foi
Sanctifié d’un infernal foyer
Au nom des mêmes mots
O madame
J’ose vous demander miséricorde
Pour eux
Car ils ne savaient pas
Ce qu’ils faisaient
Vierge vous voici
Christ au féminin
Par la volonté apostolique
Des évêques intégristes
Pasteurs si nobles
Qu’ils ont su
Mettre au feu
Leurs propres homélies
Comme une rature épaisse
A la plume sombre
Sur leurs livres saints
Et voici
Qu’un saint pontife
Réhabilite
« L’hérétique relapse
L’apostate idolâtre
»
Donc Jeanne
Vous êtes béatifiée
Par ceux qui vous ont niée
O madame
Pitié pour eux
Et pour ceux
Qui osent encore
Ajouter foi
A leurs songes hallucinés
Ou suivre aveugles
La voie avariée
De leurs voix

Finalement
Madame je vous estime
Par ce qu’ils vous ont fait
Par le poids d’effroi
Par la tragédie et ses pleurs
Ainsi
Vous rejoignent dans l’éternelle nuit
Ceux que les brouillards de l’ignominie
Ont décharné d’indigne et d’ignoble
J’aurais aimé votre statue
Madame
En robe de sang
En mémoire éternelle
Des incommensurables martyrs
De nos barbaries
Mais vous êtes vous-même
A cheval
Sur le chemin de la mort donnée
Sur le champ acharné
Des mourants déchiquetés
Du sillon pourpre de la charrue d’acier
Que chevauchent ce soir
Pigeons et colombes

Vierge
Blancheur fade
Du drap livide
Vierge
Femme absente
Voile blanchi de cantiques
Dans l’odeur des litanies
Vierge
Aube d’un matin de laine
Quand moutonne le temps
Dans les plaines ouatées
Des cotons tissés
Etoffe épaisse
Que coiffe la foi
Dans des dimanches
Languissants de latin
Vierge
Idéal mortifié
Du corps désincarné
Pureté éhontée
De l’amour immatériel
Que vérifient les matrones
Que mandatent les prêtres
Vierge
Enfant morte au seuil
D’être femme
Vie avortée
Virtualité vaine
D’un monde illusoire
Où le corps meurt
Avant que d’être

Noces de feu
Soupirs de douleurs
Orgasme de cendres
Acre jouissance
D’un lancinant panache noir
Epais de souffrance
O Vierge
Ton seul amant fut de feu
Les soutanes ont scellé
En bougie vive
La cire de ta vie
Et ont fondu
De leurs mots
Le cierge tendre du futur
En un crachat carminé :

« Jeanne qui se fait nommer
La pucelle
Menteuse
Pernicieuse
Abuseresse du peuple
Devineresse
Superstitieuse
Blasphèmeresse de Dieu
Présomptueuse
Mal créante de la foi de Jésus Christ
Venteresse
Idolâtre
Cruelle
Dissolue
Invocateresse de diables
Apostate
Schismatique et hérétique
»

Depuis leur feu mépris
L’ombre de ton sang
Hante l’encens
Qui s’égare
En odeur enfumée
Parmi les prières tombales
De tes chairs défuntes
O vierge
A jamais défaite

Ni femme ni homme
Enfant à peine
Mais guerrière
De pied en cap
Vêtue de cris et d’acier
Qui a pu penser te dévêtir
De tant d’armures ?
Pâle écuyer qui porte le harnais ?
Ménestrel aux ballades molles ?
Poète inconnu à la plume
Faite de révérence ?
Si j’avais vécu auprès de vous
Madame
Aurais-je osé le soir
Devant l’âtre de la paix
-Insidieux miroir de votre futur-
Après de rudes guerres
Et la sueur et les plaies du fer
Vous chanter les mots courtois
De l’amour humain ?
Auriez-vous prêté
Vos oreilles si chastes
A l’émoi de mes mots rimés ?
A des vers qui s’évertuent
De leurs vœux têtus
A faire vaciller vos vertus ?
A-t-on jamais rêvé
De vous dévêtir de la guerre ?
Et vous
Dans vos sombres sommeils
Dénuées de chairs
Avez-vous jamais songé
Au repos moite
Des nuits de batailles
Quand le corps prend sa revanche
Et donne la vie en versant
Le flux lilial de son cœur
Au lieu d’ouvrir à jamais
Les danaïdes du sang ?
Ni femme ni homme
Enfant à peine
Mais guerrière
De pied en cap
Vêtue de fierté et d’acier
Tu mérites donc
Ta lourde statue
Que patinent de leurs sucs
Inféconds
Pigeons et colombes

Quand je pense Madame
Qu’ils vous ont condamnée
Pour avoir porté
Non l’épée
Mais les parures mâles
-O Dieu mais que veulent-ils à la fin ?-
Ni femme ni homme
Mais vierge et mère
Epure d’une quadrature infinie
Au cercle utopique
D’une vie sans vie
A la fois le péché et la vertu
Se souiller et se racheter
Et puis à genoux
Demander l’aumône de la contrition
Vivre donc à moitié
Ou alors à travers les grilles
D’une morale aseptisée
Que défigure la soutane âcre
D’un pater noster détourné
O madame
Je vous plains
D’avoir cru leurs voix
Au nom du même ciel
Ils vous ont muée en
Buisson ardent
Leur Bible est un dédale de mots
Un labyrinthe casuiste
D’où l’on ne s’évade qu’en vapeur
Vous êtes martyre
Madame
De ceux que hante toute crucifixion
Effigie pourpre
Du sang exhaussé
Dans les cris d’agonie
Vie que fonde la mort
Oui madame
Je vous plains de vos voix
Et dans le désert du Martroi
Seuls vous parlent
Les couples roucoulant
Des colombes grises
Inventant au vent
Un amour de plume
Sur fond de fonte

Sur la mousse de mes mots
Pétille l’or d’une bière bavarde
Et le temps volatil
Ressemble au flot d’amertume
Qui fond en moi
Comme une trace de plomb
Ourlé de dorures brodées
Pour vous
Jeanne
Dans votre solitude ferrée
Il ne reste que moi
Buveur pensif
En quête d’émois
Poète sans verve
Phraseur sans verbe
Qui va se cherchant
En se demandant céans
Jeanne
Quels vers nouveaux
Pour un si vain calvaire ?

Jeanne pourtant
Je devrais vous aimer
Vous
La bonne lorraine qu’Anglais brûlèrent à Rouen
Ainsi que mon maître François le chantait
Dans ses ballades des Belles de Jadis
Lui qui fut victime aussi
Des mitrés de par ici
Dans la dure prison de Meung
Avec tant d’eau à boire
Au nom de Dieu
Mais sauvé
Par le fils de ce Dauphin
Que vous sacrâtes Madame
A Reims
Je devrais vous aimer Madame
Car vous avez levé le pays contre l’Anglais
Comme d’autres l’ont fait contre l’Allemand
Jeanne liée à Charles
Dans la messe du temps
De ceux que la France inspire
Quand les liens font
Que plus jamais elle ne respire
Du bas de son bâillon
Le corps et l’âme liés
Au poteau des bourreaux
Je devrais vous aimer Madame
Car vous êtes Antigone
Debout
Contre les Créon de tout acabit
Contre les interdits
Contre ceux qui ont pris les clés
De nos cités heureuses
O Résistance
Eternel défi jeté au masque opaque
De l’oppression blafarde
Face à la foi toute faite du plus fort
Face au déni de justice proclamé
Et donné comme sûr
Et inviolable
Vierge je vous suis
Derrière votre drapeau
Je me lève
Et je brandis en liesse
La fourche des Sans Culottes
Qui font tomber les Bastilles
Oui
J’aurais dû vous aimer
Madame
J’aurais dû

Mais Jeanne
As-tu vu tes hérauts ?
As-tu vu les chemises brunies d’infamie
Se ranger en ordre armé derrière
Leur flamme atrophiée
Flambeau noir des factieux ?
Mains levées des nostalgies gammées
Jeanne as-tu vu tes hérauts ?
Comprends-tu pourquoi
Alors je reste devant mon verre
A contempler tes squatters plumés
Plutôt que célébrer
Dans des musiques martiales
Le culte marial de celle qui repousse
L’étranger ?
O Jeanne ils ont pris tes cendres
Ils ont saisi tes larmes
Ils ont vêtu ton armure
Et ils suivent tes pas
Pour nous mettre au pas
De leur fantasme revisité
En se réclamant de toi
Jeanne pardon
Mais je ne peux lever les yeux sur toi
Sans oublier le poids
De leurs paroles plombées
Qui tournent autour de ta statue
Comme une nostalgie malsaine
Des camps maudits
Aux mille bûchers
Où se consume notre mémoire
Nous
Nés de ce siècle moderne
Pour revenir
Au temps des incinérations
Crématoires
Comme ton supplice
O Jeanne
Barbarie recommencée
Barbarie jamais tue
Horizon borné de notre bêtise
Qui fait qu’on tue
Toujours
Même sans procès
Même sans évêque
Même sans liturgie
Feu ravivé de l’enfer
Qui nous dévore
Au présent

Madame
Je ne sais que dire
Sur vous
Sur votre vie
Votre destin de Sainte
Evidence du martyre
Féminité sacrifiée
Vierge et guerrière
Diane chasseresse
D’abord pécheresse
D’avoir canonné
Comme un homme
Puis canonisée
D’avoir porté la pieuse parole
Mieux que tout homme
Paradoxe de vie
Vie entre guillemets
Esquisse calcinée qui souffle jusqu’ici
Son relent âcre
Et ses remords sourds

Pardon Madame
Si je ne vous aime point
Je peux croire aux légendes
Rêver aux paraboles
Et tisser des métaphores
Pour soulever les remous de mon cœur
La houle de mon âme
Mais admettre
Et boire le calice aigre
Que tend la prêtrise
Madame je ne le peux point

Alors
Allons Madame à notre destin
Vous dans la mémoire trouble des néos
Militaires goupillonnés
Des archéos
Ensoutanés à l’intégrisme sans voile
Dans la métaphore rassise
D’un racisme matamore
Voici votre peuple d’infamie
Qui vous rend hommage
Je sais
Je sais cela ne vous ressemble pas
Je sais
Mais le miroir grimaçant de l’histoire
Nous offre les déboires
De votre gloire éphémère
De votre trace
De la laine à l’acier
Du fer au feu
Alors je vous salue Madame
Avec respect
Et je ferme sur vous le livre
Pour prendre entre mes bras la vie
Et le corps révélé d’une femme
Qui s’ouvre en souriant
A l’amour réconcilié

Pendant que
Vous restez là
Figée dans votre fonte
Statufié pour l’éternité
Armure fermée
De votre vieille épopée
Et sur votre épée
Dérisoire
S’aiment
Sans contraintes
Pigeons et colombes

images-16.jpg

N.B.
Les termes en italiques sont ceux authentiques du procès de Jeanne, attestés par les historiens.
Cf. « Jeanne d’Arc, par elle-même et par ses témoins » Régine Pernoud, Collection Le livre de vie, Editions du Seuil, 1962, pp. 283 et 284

50 commentaires »

  1. I just want to say I am newbie to blogging and absolutely enjoyed you’re web-site. More than likely I’m likely to bookmark your blog . You really come with wonderful articles. Bless you for sharing with us your blog.

    Commentaire par Robert Magallanez — février 26, 2012 @ 12:31 | Réponse

  2. I love google for finding me sites like this

    Commentaire par Bernard — septembre 15, 2012 @ 9:45 | Réponse

  3. You made some good points there. I did a search on the issue and found most people will approve with your site.

    Commentaire par Elvin Raybould — décembre 24, 2012 @ 8:19 | Réponse

  4. Brilliant job, you really helped me interpret the subject with ease.

    Commentaire par click here — décembre 25, 2012 @ 2:58 | Réponse

  5. you’re truly a good webmaster. The website loading speed is amazing. It sort of feels that you’re doing any unique trick. Furthermore, The contents are masterpiece. you’ve performed a excellent task in this subject!

    Commentaire par Lucien Hizer — décembre 27, 2012 @ 3:46 | Réponse

  6. One other issue is when you are in a circumstances where you don’t have a cosigner then you may actually want to try to make use of all of your financing options. You will discover many funds and other grants that will offer you money to aid with education expenses. Thanks a lot for the post.

    Commentaire par Pawemoola — décembre 27, 2012 @ 6:43 | Réponse

  7. I have observed that in the world nowadays, video games are the latest craze with kids of all ages. Periodically it may be extremely hard to drag your family away from the activities. If you want the very best of both worlds, there are plenty of educational video games for kids. Thanks for your post.

    Commentaire par Karomoola — décembre 27, 2012 @ 9:36 | Réponse

  8. Thanks for one’s marvelous posting! I quite enjoyed reading it, you may be a great author.I will be sure to bookmark your blog and may come back sometime soon. I want to encourage yourself to continue your great posts, have a nice day!

    Commentaire par official website — décembre 27, 2012 @ 10:24 | Réponse

  9. this is something i have never ever read.very detailed analysis.

    Commentaire par your cam to cam website — décembre 28, 2012 @ 12:22 | Réponse

  10. Thanks for your personal marvelous posting! I genuinely enjoyed reading it, you’re a great author.I will make sure to bookmark your blog and may come back later on. I want to encourage that you continue your great writing, have a nice evening!

    Commentaire par check credit report — décembre 28, 2012 @ 12:47 | Réponse

  11. I do like the way you have presented this specific challenge and it does indeed present us a lot of fodder for consideration. On the other hand, from what I have seen, I simply just hope as other comments pack on that individuals stay on issue and not embark upon a tirade involving the news du jour. Anyway, thank you for this fantastic piece and even though I do not go along with it in totality, I regard the point of view.

    Commentaire par Antone Facer — décembre 28, 2012 @ 5:19 | Réponse

  12. IMO that is the Best entry published so far on this website. You just want to read and read.

    Commentaire par Docieplenia — mars 28, 2013 @ 8:47 | Réponse

  13. Hey. Just a short comment letting you know that your post is outstandingly written. Please keep updating your blog forever 🙂

    Commentaire par cum vids — avril 6, 2013 @ 1:40 | Réponse

  14. I really like your writing style, fantastic info , appreciate it for putting up : D.

    Commentaire par wyszukiwarka kodów pocztowych poznań — avril 9, 2013 @ 9:48 | Réponse

  15. Its like you learn my mind! You seem to understand so much about this, like you wrote the ebook in it or something. I feel that you just can do with some p.c. to pressure the message house a little bit, but other than that, that is excellent blog. A great read. I’ll definitely be back.

    Commentaire par kody pocztowe gdańsk — avril 10, 2013 @ 4:21 | Réponse

  16. I like this post, enjoyed this one thankyou for putting up.

    Commentaire par kody pocztowe radom — avril 11, 2013 @ 12:55 | Réponse

  17. An interesting discussion is worth comment. I think that you should write more on this topic, it might not be a taboo subject but generally people are not enough to speak on such topics. To the next. Cheers

    Commentaire par b2b stock — mai 27, 2013 @ 11:00 | Réponse

  18. very nice post, i certainly love this website, keep on it

    Commentaire par tech online — juin 11, 2013 @ 1:58 | Réponse

  19. Hello! I just would like to give a huge thumbs up for the great info you have here on this post. I will be coming back to your blog for more soon.

    Commentaire par graphics web designer — juin 15, 2013 @ 6:37 | Réponse

  20. Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this before. So nice to find somebody with some original thoughts on this subject. realy thank you for starting this up. this website is something that is needed on the web, someone with a little originality. useful job for bringing something new to the internet!

    Commentaire par seattle surgery — juin 16, 2013 @ 1:43 | Réponse

  21. I’d have to check with you here. Which is not something I usually do! I enjoy reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to comment!

    Commentaire par radio am — juin 16, 2013 @ 2:14 | Réponse

  22. This web site is really a walk-through for all of the info you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it.

    Commentaire par Master’s Degree — juin 18, 2013 @ 8:15 | Réponse

  23. An impressive share, I just given this onto a colleague who was doing a little analysis on this. And he in fact bought me breakfast because I found it for him.. smile. So let me reword that: Thnx for the treat! But yeah Thnkx for spending the time to discuss this, I feel strongly about it and love reading more on this topic. If possible, as you become expertise, would you mind updating your blog with more details? It is highly helpful for me. Big thumb up for this blog post!

    Commentaire par medical devices marketing — juin 20, 2013 @ 4:42 | Réponse

  24. Spot on with this write-up, I truly think this website needs much more consideration. I’ll probably be again to read much more, thanks for that info.

    Commentaire par medical devices marketing — juin 21, 2013 @ 12:23 | Réponse

  25. It’s hard to find knowledgeable people on this topic, but you sound like you know what you’re talking about! Thanks

    Commentaire par medical devices marketing — juin 21, 2013 @ 1:42 | Réponse

  26. I was very pleased to find this web-site.I wanted to thanks for your time for this wonderful read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.

    Commentaire par business — juin 24, 2013 @ 2:49 | Réponse

  27. There are certainly a lot of details like that to take into consideration. That is a great point to bring up. I offer the thoughts above as general inspiration but clearly there are questions like the one you bring up where the most important thing will be working in honest good faith. I don?t know if best practices have emerged around things like that, but I am sure that your job is clearly identified as a fair game. Both boys and girls feel the impact of just a moment’s pleasure, for the rest of their lives.

    Commentaire par Austria — juin 30, 2013 @ 10:01 | Réponse

  28. An interesting discussion is worth comment. I think that you should write more on this topic, it might not be a taboo subject but generally people are not enough to speak on such topics. To the next. Cheers

    Commentaire par online wedding dress store — juillet 1, 2013 @ 5:11 | Réponse

  29. I was very pleased to find this web-site.I wanted to thanks for your time for this wonderful read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.

    Commentaire par canada immigration news — juillet 2, 2013 @ 11:24 | Réponse

  30. It’s hard to find knowledgeable people on this topic, but you sound like you know what you’re talking about! Thanks

    Commentaire par television ratings — juillet 3, 2013 @ 1:46 | Réponse

  31. Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this before. So nice to find somebody with some original thoughts on this subject. realy thank you for starting this up. this website is something that is needed on the web, someone with a little originality. useful job for bringing something new to the internet!

    Commentaire par entertainment tv shows — juillet 3, 2013 @ 2:04 | Réponse

  32. There is noticeably a bundle to know about this. I assume you made certain nice points in features also.

    Commentaire par canada immigration news — juillet 3, 2013 @ 7:52 | Réponse

  33. Spot on with this write-up, I truly think this website needs much more consideration. I’ll probably be again to read much more, thanks for that info.

    Commentaire par Medical Technology — juillet 4, 2013 @ 9:53 | Réponse

  34. You should take part in a contest for one of the best blogs on the web. I will recommend this site!

    Commentaire par Green Technology — juillet 4, 2013 @ 10:41 | Réponse

  35. This web site is really a walk-through for all of the info you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it.

    Commentaire par Criminal Law — juillet 5, 2013 @ 2:27 | Réponse

  36. There are some interesting points in time in this article but I don’t know if I see all of them center to heart. There is some validity but I will take hold opinion until I look into it further. Good article , thanks and we want more! Added to FeedBurner as well

    Commentaire par online education — juillet 6, 2013 @ 12:13 | Réponse

  37. There are certainly a lot of details like that to take into consideration. That is a great point to bring up. I offer the thoughts above as general inspiration but clearly there are questions like the one you bring up where the most important thing will be working in honest good faith. I don?t know if best practices have emerged around things like that, but I am sure that your job is clearly identified as a fair game. Both boys and girls feel the impact of just a moment’s pleasure, for the rest of their lives.

    Commentaire par Home Decorating — juillet 6, 2013 @ 1:41 | Réponse

  38. Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this before. So nice to find somebody with some original thoughts on this subject. realy thank you for starting this up. this website is something that is needed on the web, someone with a little originality. useful job for bringing something new to the internet!

    Commentaire par video converter — juillet 7, 2013 @ 12:18 | Réponse

  39. Spot on with this write-up, I truly think this website needs much more consideration. I’ll probably be again to read much more, thanks for that info.

    Commentaire par business work — juillet 11, 2013 @ 11:51 | Réponse

  40. You made some decent points there. I looked on the internet for the issue and found most individuals will go along with with your website.

    Commentaire par business — juillet 14, 2013 @ 3:06 | Réponse

  41. Oh my goodness! an amazing article dude. Thank you However I am experiencing issue with ur rss . Don’t know why Unable to subscribe to it. Is there anyone getting identical rss problem? Anyone who knows kindly respond. Thnkx

    Commentaire par consulting — juillet 14, 2013 @ 4:42 | Réponse

  42. I discovered your blog site on google and check a few of your early posts. Continue to keep up the very good operate. I just additional up your RSS feed to my MSN News Reader. Seeking forward to reading more from you later on!…

    Commentaire par cabin — juillet 16, 2013 @ 10:31 | Réponse

  43. You made some decent points there. I looked on the internet for the issue and found most individuals will go along with with your website.

    Commentaire par interior design games — juillet 16, 2013 @ 8:36 | Réponse

  44. I discovered your blog site on google and check a few of your early posts. Continue to keep up the very good operate. I just additional up your RSS feed to my MSN News Reader. Seeking forward to reading more from you later on!…

    Commentaire par mobile home — juillet 16, 2013 @ 9:45 | Réponse

  45. This web site is really a walk-through for all of the info you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it.

    Commentaire par japanese interior design — juillet 16, 2013 @ 11:34 | Réponse

  46. Thanks to this blog I broadened horizons.

    Commentaire par new jordan releases — décembre 2, 2013 @ 5:04 | Réponse

  47. I found your blog post internet site on google and appearance a few your early posts. Preserve on the extremely very good operate. I merely additional your RSS feed to my MSN News Reader. On the lookout for forward to reading much more inside you down the line!…

    Commentaire par new jordan releases — décembre 2, 2013 @ 7:06 | Réponse

  48. Incredible. It’s amazing that I can read your comments, not only for the incredible strength you’ve. I can’t believe that you did it.

    Commentaire par http://xtremenoreviews.net/ — décembre 17, 2013 @ 7:01 | Réponse

  49. Your post is totally great! I am pretty much positive lot of your potential customers had a wonderful knowledge after they read this page. Thank you so much with regard to sharing this particular!

    Commentaire par http://xtremenoreviews.net/ — décembre 18, 2013 @ 2:55 | Réponse

  50. Beaucoup trop court, encore merci pour ce regale passe sur votre site.

    Commentaire par Gagner de l'argent en Bourse — janvier 21, 2014 @ 7:44 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :